Christian Jaccard

 ( 1939, Fontenay-sous-Bois)

Né en 1939, à Fontenay-sous-Bois, France
Vit et travaille à Paris, France

Formation

1956-1960
École des Beaux-Arts de Bourges, France.

Le constat d'une faillite

« Ce n'est pas l'absurdité de l'acte de peindre qui m'occupait, mais sa dérision ou son impuissance à produire quelque chose d'efficient, d'efficace, de radical, quelque chose qui soit comme un éclat ou comme une magie opérant de la matière sur le regard. »
Christian Jaccard résume en quelques mots sa démarche, le constat d'un manque, celui de l'impuissance d'un mode d'expression dont il hérite : la peinture, essentielle, dans tous les sens du terme, à exprimer le sensible. C'est-à-dire l'étonnement, l'émotion, le désir et la béance de l'être au monde. Il ne tire pas cependant de ce constat qu'il serait aberrant pour lui de continuer de peindre, mais que cette pratique codifiée, asservie, telle qu'elle est, telle qu'on la reçoit à cet instant, l'a conduit à des impasses.
Déjà épuisée par son engluement dans les métaphores du réel, la peinture, déstabilisée par les divers avatars expérimentés pour l'en sortir, en même temps que concurrencée par un nouveau mode de transcription du réel (la photographie, puis l'image mobile du cinéma) qui légitime des récits permettant de conserver, dans un rapport stable, le souvenir fugace, se trouve privée de son point d'ancrage privilégié. Alors même que la laïcisation depuis longtemps de son projet l'a fermée à l'expression de la transcendance.
À force de glissements et de remises en cause, cette construction historique, sociale et idéologique, qui voit se démembrer, par détachements successifs, son espace (banalisation des référents, décomposition de la sensation colorée, autonomisation de la couleur, de la forme, découplage de la couleur et de la forme, dilution de la forme construite, détournement et aplatissement de l'espace illusionniste par le rabat de la forme et du récit sur la surface bidimensionnelle, dislocation du récit au profit de l'exaltation de la sensation pure, importance grandissante de l'idée) s'éloigne toujours plus de son point traditionnel d'équilibre. Elle est au bord du saut ultime.
Mais surtout, la peinture reste prisonnière de sa dimension mobilière, ancrée sous la surface plane de l'objet qu'elle compose que l'on appelle le tableau. Encombrée qu'elle est d'un statut qui lui pèse et la hisse sur un piédestal de valeurs.
Dernière venue à cette période, la démarche conceptuelle en est un stade ultime. En éludant ou différant, dans son acception radicale, le passage de l'idée à sa réalisation plastique, en n'exhibant que la traduction graphique par la mise en scène de l'écriture, ou même en repliant le projet sur cette seule écriture, rabattant l'image du mot sur lui-même, elle révèle cependant ses limites. Puisqu'elle ne fait, en réalité, au mieux, que de déplacer la visibilité et la matérialité du projet en amont et qu'elle s'épuise dans des contorsions de mise en scène. Il reste que cette problématique ou encore cette « utopie » qui annonce la mort de l'art et la disparition concomitante des artistes, en tant que professionnels d'un mode dépassé, en poussant à l'extrême la crise de la peinture, débouche sur une interrogation sur la nature de l'art lui-même, ses justifications, mettant en doute son évidence.
Certains seraient tentés de faire table rase. D'autres, conscients que la fin de l'Histoire, ou l'après-Histoire, la post-historicité, est toujours de l'Histoire dite avec d'autres mots, s'attacheront à tirer les conséquences de ces évolutions qui détachent la peinture du cadre de son exercice - le tableau - afin de revenir, précédés par l'expérience matissienne, à l'essentiel de celle-ci, qui est d'abord le maniement de la couleur.

Texte de Jean-Paul Blanchet
Expositions monographiques à la galerie
Christian Jaccard, Saint-Étienne
20 Mai - 29 Août 2010


Expositions de groupe à la galerie
SUPPORTS / SURFACES, Saint-Étienne
30 Mai - 30 Août 2008


Expositions (sélection)

2015
Christian Jaccard - énergies dissipées Fontenoy, Centre régional d'art contemporain de Fontenoy, Fontenoy, France

2014
Christian Jaccard : Tableaux Ephémères Centre Pompidou, Paris, France
SIGNA MENTIS. Une installation de Christian Jaccard Musée de Picardie, Amiens, France
SURFACE(S) / PRISE(S) Galerie Christophe Gaillard, Paris, France

2013
VIe Biennale de Melle, Melle, France
Christian Jaccard. Feux sacrés Musée-château d'Annecy, Annecy, France

2012
Christian Jaccard. Agrégations ABBAYE SAINT ANDRE, Centre d'art contemporain, Meymac, Meymac, France
Energies dissipées Musée de Soissons, Soissons, France
Énergies dissipées Domaine de Kerguéhennec Centre d'art, Bignan, France
Villa Tamaris Centre d'art, La Seyne-sur-mer, France
Énergies dissipées, EACAM, Colmar, France

2010
Migrations Saisonnières Chapelle Sainte Marie, Annonay, France
Toni Grand et Christian Jaccard Château de La Roche-Guyon, La Roche-Guyon, France

2008
Lithocombustions et papiers choisis invité d'honneur de la 17ème édition de L'art dans les Chapelles, Hennebont, Galerie Pierre Tal-Coat, Hennebont, France
7ème édition de L'art dans les Chapelles Pays de Pontivy - Morbihan - Bretagne ; Chapelle de La Trinité, Castennec, Bieuzy-les-Eaux, en partenariat avec la Galerie Pierre Tal-Coat, Hennebont, France
Combustions Galerie de l'Ancien Collège, Châtellerault, France
CorrespondancesMusée d'Orsay, Paris, France

2003
Le Maître des ombres FRAC Auvergne, Espace Boris Vian, Montluçon
20 ans, FRAC Basse-Normandie, Caen, France
La réponse est dans le ciel Station de métro Saint-Germain-des-Prés, Paris, France

2002
Eclipse, œuvres sur papier Aldébaran, Baillargues, France
Autour de supports/surfaces, dessins et objets, collection du Musée
d'Art moderne, Saint-Etienne
Musée de Valence, Valence, France
Questions de peinture Centre international d'Art contemporain, Carros, France
The 12th Space International Print Biennal Sungkok Art Museum, Séoul, Corée du Sud
1992-2002. 10 ans d'art Galerie municipale Julio Gonzalez, Arcueil, France
Les années 70, l'art en cause CAPC, Bordeaux, France

2001
Grands papiers du FRAC Picardie Abbaye Saint-Jean des Vignes, Soissons, France

2000
La Couleur à l'épreuve du feu, céramiques d'artistes de 1885 à 2000 Musée de la Faïence, Marseille, France
Mémoires provisoires FRAC Auvergne, Vichy, France


Exposition à la galerie Bernard Ceysson

2008
Exposition collective, Supports / Surfaces, Galerie Bernard Ceysson, Saint-Etienne, http://www.bernardceysson.com/fiche-exposition.php?lieu=lux&expo=expo_lux_1>voir la fiche de l'exposition.
2014
Supports/Surfaces (english), Ceysson Editions d'Art, 2014

2013
Christian Jaccard et Lucie Cabanes, "Christian Jaccard. Feux sacrés", Musée-château d'Annecy, 2013.

2012
Christian Jaccard, "Énergies nouées, énergies dissipées : l'obsession du temps et de sa perte" de Blanchet Jean-Paul, Ceysson éditions d'art, 2012
Agrégations, préface de Blanchet Jean-Paul, Ceysson Editions d'Art, Centre d'art contemporain, Meymac, 2012
Jean-Paul Gavard-Perret, « Tout feu, tout flamme. (Divers états de l'action burning) », in artpointfrance, février 2012.
François Xavier, Nuit blanche 2012: Christian Jaccard mettra-t-il le feu à l'Hôtel de Ville?, in Huffington, octobre 2012.

2011
Château Dominique, Énergie Dissipées, Editions Bernard Chauveau, Paris, 2011
"Conversations. Christian Jaccard", Editions Beaux-Arts de Paris, 2011
Michael Bishop, "Contemporary French Art 2: Gerard Garouste, Colette Deble, Georges Rousse, Genevieve Asse, Martial Raysse, Christian Jaccard, Joel Kermarrec, Dan", Ed. Rodopi, 2011

2010
Jaccard Christian, Conversations, préface de Semin Didier, Editions de l'ENSBA, Paris, 2010
Le Moment Supports/Surfaces, Ceysson Editions d'Art, 2010

2008
Correspondance, Christian Jaccard/Georges Hendrick Breitner, préfaces de Jamet-Chavigny Stéphanie et Madeline Laurence, Editions Argol, Musée d'Orsay, Paris, 2008

2007
Bessaa Mona, Le Feu et la flamme dans l'art contemporain, Editions L'Harmattan, Paris, 2007

2005
Jaccard Christian, Nomadic writings, 1989-2000, the art of fire and knot works, Editions VVV Editions, Halifax, Nouvelle-Écosse, 2005

2003
Lascault Gilbert, Christian Jaccard, l'évènement et sa trace, Editions Adam Biro, Paris, 2003

2002
Bonn Sally, Chartier Didier-A, Cyroulnik Philippe, Domino Christophe, Joppolo Giovani, Lebahar Jean-Charles, Muntaner Bernard, Reut Tita, Une Oeuvre de Jaccard, Editions Muntaner, collection Iconotexte, Marseille, 2002
Christian Jaccard, en noir et blanc, 1993-2000, entretien Charrière Edmond, Editions Musée des Beaux-Arts, La Chaux-de-Fonds, 2002

1998
Joppolo Giovani, L'Outil, la trace. La matière dans l'art contemporain, Profil d'une collection, Editions FRAC Basse-Normandie, Caen, 1998
Lebahar Jean-Charles, Christian Jaccard, processus d'une création, Editions Au Même Titre, Paris, 1998

1997
Dessins et objets, 1975-1995, préface de Semin Didier, Musée d'Art moderne Saint-Etienne, Le 19, Centre d'art contemporain de Montbéliard, 1996, National Museum of Art, Osaka, 1997

1992
Jappolo Giovani, Mise à feu, Editions Galerie Thorigny, Éric Koehler, Paris, 1992

1991
Mavrommatis Manolis, Christian Jaccard, Editions Mission laïque, Institut français, Thessalonique, 1994
Brûlis 1989-1990, préface de Restany Pierre, Editions Galerie Louis Carré & Cie, Paris, 1991

1990
Christian Jaccard, Les Blancs et les rouges, 1983-1989, préface de Joppolo Giovani, et Viatte Germain, Editions Images en Manoeuvres, Musée Cantini, Marseille, 1990

1987
Christian Jaccard, le feu glorieux, préfaces de Bonito Oliva Achille et Lemaire Gérard-Georges, Editions Carte Segrete, Rome, 1987
Noël Bernard, Le Roman des noeuds, Editions La Différence, Paris, 1987

1985
Papiers calcinés, 1974-1984, préface de Ceysson Bernard, Editions CAC Pablo Neruda, Corbeil-Essonnes, 1985

1984
Jaccard Christian, De l'usage du feu, Lithographies 1968-1984, Editions Franck Bordas, Paris, 1984

1983
Anonymes calcinés, préfaces de Fournet Claude, Hauc Jean-Claude, Laporte Dominique-Gilbert, et Lemaire Gérard-Georges, Editions Musées de Nice, Nice, 1983

1982
Laporte Dominique-Gilbert, Jaccard ou la réparation, Editions Galerie Jan Six, Paris, 1982

1979
Suites calcinées, 1976-1978, préfaces de Pagé Suzanne et Lemaire Gérard-Georges, Editions Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, Paris, 1979

1976
Christian Jaccard : le seul triomphe du rite est de suspendre un moment la dégradation, préface de Michaud Yves, Editions Musée d'Art et d'Industrie, Saint-Etienne, 1976

1975
Christian Jaccard, 12 Couples toiles/outils 73-74 et empreintes, préfaces de Fournet Claude et Pacquement Alfred, Cahiers de l'Abbaye Sainte-Croix, n°9, Editions Musée des Sables-d'Olonne, C.N.A.C. Georges Pompidou, Paris, 1975

1972
Jaccard Christian, Figurologie, Editions Musée de l'Athénée, Genève, 1972